A la mémoire de Mamady Kondjira

C’est le cœur lourd que nous pleurons la perte de Mamady Kondjira, l’un des héros du Visage de la Résistance. Ce projet photographique célèbre les survivantes et militants contre l’excision. De son vivant, Mamady Kondjira a protégé ses filles de l’excision et fut un fort allié dans la lutte contre l’excision. Soukeyna Diallo, notre Programme Officer au Sénégal, a travaillé en étroite collaboration avec Mamady Kondjira et lui offre ici un vibrant hommage.

Ce 8 mai 2018, un message s’affiche sur mon téléphone avec le nom Mamady Kondjira ; je l’ouvre et découvre le message suivant : « Bonjour madame, Mamady Kondjira est décédé. J’ai tenté de vous appeler mais malheureusement … »

Je suis sous le choc. Mamady digne et hautement responsable, avait après mûre réflexion sur une pratique traditionnelle néfaste, en tant qu’homme, mais aussi en tant que père de famille bienveillant, choisi d’assumer pleinement son rôle de protecteur des membres sa cellule familiale.

Il avait dit simplement : « Je suis le chef de famille, on ne peut pas exciser mes filles sans mon consentement » et donc refusé l’excision de ses 4 filles.

Le courage de se départir d’une norme sociale séculaire, de la part d’un homme issu d’une famille d’exciseuses. Cette volonté assumée d’accorder de la valeur à ses filles telles que Dieu les a créées, dans une zone de forte prévalence et dans un village lointain de la région de Tambacounda, dans le chef d’arrondissement de Makacolibantang est exceptionnel.

Dès lors, accorder de la valeur à la fille non excisée, a été son crédo au sein de sa communauté. Grâce à la discussion et au dialogue, Mamady a su faire cesser la pratique de l’excision dans sa famille.

Mettant en valeur son rôle de communicateur social traditionnel, il a poursuivi son travail en faveur de la communauté en faisant la promotion de la santé des filles, des mères, des femmes au sein de l’Ecole des Maris du district sanitaire de sa localité, notamment pour lutter contre les mariages d’enfants et veiller au respect des consultations prénatales.

C’est ainsi dans ce cadre qu’il a été identifié pour participer au projet «Le Visage de la Résistance » un projet photo sur les survivantes et les militants de l’excision. Il a notamment dignement représenté Le Visage de la Résistance sur le plateau de l’émission matinale de la télévision nationale sénégalaise en décembre 2017.

Un homme digne, courageux, n’est plus de ce monde. Il disait « l’éducation et la communication sont d’une importance capitale pour l’abandon de l’excision ». Pour honorer sa mémoire, les militants de l’abandon de l’excision que nous sommes, devons continuer le travail  « avec tact et discernement » comme il aimait à le dire.

« Qu'il repose en paix parfaite et que son exemple de valorisation des filles non-excisées et de leur protection soit suivi par tous »

Soukeyna Diallo, Senegal

www.facebook.com/generationfillesenegal/  

 

Regions: 

Soukeyna Ndao Diallo

Programme Officer - Senegal

Soukeyna Ndao Diallo supports the development of a social movement to end FGM in Senegal via trainings of stakeholders on social change communications across the country. Amplifying positive stories of change at the national, regional and global levels as well as building partnerships and resources leveraging to help end FGM in Senegal are part of her duties.

Subscribe to our newsletter to receive all the latest news and information.